Transfert à l’aéroport Paris – Charles de Gaulle

L’aéroport Paris – Charles de Gaulle était en pleine rénovation cette année-là. Mais le terminal E, là où on avait atterri, semblait bien terminé. Nous n’avions qu’un peu plus d’une heure pour faire la correspondance entre les deux vols, nous étions alors bien contents qu’il n’y avait pas beaucoup de construction pour nous obstruer le chemin.

Le terminal E est immense! Il fallait marcher à peu près 500 mètres, vérifier la porte du vol sur les téléviseurs, prendre un train de transfert, passer par la sécurité de l’aéroport et marcher à travers les magasins des grandes marques de vêtement, de bijoux et de parfums.

Le Boeing 777 d’Air France nous attendait au bout du terminal. Le vol était retardé de 30 minutes, ce qui tombait bien. Nous nous sommes mis en ligne avec les autres voyageurs.

Marc avait un ami qui allait prendre le même vol que, et qui devait assister au même colloque que Marc. Éric nous a alors vus en ligne et il est venu nous rejoindre. C’est la première fois que je le rencontrais. Il était sympathique, intellectuel mais drôle. On a parlé beaucoup en attendant le vol, même si on était un peu fatigué.

Lorsque nous sommes entrés dans l’avion, nous avons constaté que les sièges étaient un peu serrés. Je me souvenais que le Boeing 777 d’Air New Zealand était plus spacieux. Il doit y avoir plusieurs configurations par avion, et la compagnie en question choisit si elle veut offrir plus ou moins de confort à ses passagers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :