Vol Paris-Johannesburg

Un vol de 10 heures et demi. C’est la distance qui sépare Paris de Johannesburg en avion. Le Boeing 777 d’Air France avait des sièges très serrés les uns aux autres, ce qui rendait le sommeil difficile car il était impossible d’assumer une position confortable.

Entre Marc et moi était assise une gentille infirmière qui venait de la Namibie. C’était une dame dans la quarantaine, de race noire, un peu grassouillette, mais au visage serein. Elle devait faire un voyage plus long que nous, partant du Burkina Faso, en passant par Paris, ensuite par Johannesburg, et finalement retournant chez elle en Namibie. Son parcours aurait duré deux jours! Elle me parlait d’une voix très douce et rassurante, mais je ne comprenais pas toujours son accent charmant.

À part les sièges serrés, les repas d’Air France étaient très délicieux. C’est évident qu’un chef cuisinier a été consulté pour préparer les menus. Nous avons été servis par une hôtesse de l’air qui avait un style des années 70. Elle avait un mascara entre ses yeux et ses sourcils de couleur bleu et un peu exagéré. Sa coiffure blonde révolutionnait sa tête comme les chanteuses de musique disco.

10 heures et demi d’avion est un peu long, mais pas si exaspérant. Nous avons survolé le désert du Sahara, puis traversé la ligne de d’Équateur, en planant quelques heures de plus pour atteindre l’Afrique du Sud. Ça fait réaliser comment l’Afrique est un énorme contient!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :