Steve Biko au musée de l’apartheid, Johannesburg, Afrique du Sud

Steve Biko

Steve Biko

Au musée de l’apartheid, en plein coeur de la ville de Johannesburg, il y avait une exposition sur Steve Biko (Steven Bantu Biko), un activiste anti-apartheid qui a milité durant les années 1960 et 1970. Dirigeant de plusieurs mouvements africains, il avait mobilisé la population noire pour protester contre la minorité blanche. Il est mort à 30 ans sous la garde policière, restant ensuite représenté comme martyr par le mouvement anti-apartheid.

On reconnaît aussi Steve Biko par la chanson Biko du chanteur Peter Gabriel, qui par hasard jouait dans la salle de l’exposition. Cette chanson m’avait fait beaucoup d’effets la première fois que je l’avais entendue, et surtout en regardant la vidéo-clip. Je sentais beaucoup de tristesse et de désolation envers ce qui était arrivé à cet homme-là et à ceux qui l’ont suivi. J’avais ce même sentiment tout le temps que je me retrouvais à ce musée.

Il y avait plusieurs photographies cet héros de l’Afrique du Sud accompagné d’autres personnages notables de l’époque. Il y avait aussi une illustration terrifiante qui m’avait marqué, du corps sauvagement torturé et ensanglanté de Steve Biko, laissé sans vie à sa famille, le lendemain de son meurtre par les autorités.

Source de la photo : www.nelsonmandela.org.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :